Intimidation pétrolière et policière dans le contexte des luttes contre les pétrolières en Gespegawagi

Intimidation pétrolière et policière

Entrevue avec Pascal Bergeron, porte-parole
d’Environnement Vert Plus

En lutte contre l’intimidation pétrolière et policière

Dans le contexte du récent blocage appelé par certain.e.s Junexit, du Camp de la rivière et de l’intensification des luttes contre les pétrolières en Gespegawagi, territoire traditionnel mi’gmaq et plus précisément dans la péninsule appelée «Gaspésie», nous assistons à une répression policière accrue contre des militant.e.s, les maires de Gaspé et de Murdochville collaborent aux projets des pétrolières et même l’administration du Cégep de Gaspé semble rencontrer les étudiant.e.s pour les empêcher de s’organiser contre les pétrolières. La collaboration entre l’industrie pétrolière, la police et l’institution scolaire comme à l’envergure du dit «Canada», aussi appelé «Kkkanada», sont comme toujours à l’ordre du jour d’un agenda colonial et capitaliste.

En roulant vers «New-Carlisle» où se tenait le procès de la pétrolière Gastem pour forcer la ville de Ristigouche Sud-Est à accepter son projet, la voiture de Pascal Bergeron, porte-parole d’Environnement Vert Plus, fut immobilisée par la Sûreté du Québec, nous en avons profité pour nous entretenir avec lui sur l’intimidation policière qu’il subit depuis quelques temps et le contexte de répression qui survient dans

«1,5 millions $. Ristigouche poursuivie par la pétrolière Gastem. Aidez-nous à nous défendre!
1,5 millions $. Ristigouche poursuivie par la pétrolière Gastem. Aidez-nous à nous défendre!
Notre petite municipalité gaspésienne de 157 habitants lance un appel d’urgence à la solidarité des Québécois. Nous faisons l’objet d’une poursuite de 1,5 million $ de la part de la pétrolière Gastem pour avoir adopté un règlement pour protéger nos sources d’eau potable, en l’absence d’une réglementation provinciale. Cette somme représente plus de 5 fois le budget annuel de notre municipalité. La campagne de dons Solidarité Ristigouche a été lancée en juillet 2014 avec un objectif de 225 000 $. En raison de l’acharnement de Gastem, qui complexifie et allonge le procès, nous avons dû augmenter l’objectif de la campagne et le porter à 328 000 $. Avec le procès qui approche – du 5 au 18 septembre 2017 – nous faisons appel à la solidarité des Québécois et Québécoises pour nous aider à nous défendre!»

https://solidariteristigouche.ca/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *