Émissions En Profondeur des lundis 22 mars et 29 mars : Conférence-discussion au bénéfice du Collectif Mashk Assi et de CKUT

https://www.facebook.com/events/720488158649976

Le Collectif Mashk Assi et l’émission En Profondeur sur CKUT s’unissent pour vous présenter cette soirée conférence-discussion sur les enjeux décoloniaux, antiracistes et environnementaux.

Collectif Mashk Assi

https://www.facebook.com/collectifmashkassi

Le collectif Mashk Assi a été crée par des chasseurs-cueilleurs Ilnuatsh et Peskotomuhkati (passamaquody)

pour soutenir les luttes au front des premiers peuples et Appliqué les souveraineté ancestrale du peuples Ilnuatsh et autres Autochtones. Plusieurs groupes autochtones se joignent au mouvement dont le regroupement des chasseurs-cueilleurs Ilnuatsh. Depuis des temps immémoriaux nous occupons turtle island et maintenons un lien sacré avec la terre et l’univers une relation d’équilibre de respect et de partage. Notre rôle est de protéger la terre, l’eau, la vie, les plantes etc. Pour les générations futures.

Le peuple premier Innuat est présent sur le grand Tshitassinu depuis des temps immémoriaux, jamais le Nitassinan n’a été cédé. Notre rôle en tant que Innuat est de protéger cette terre ancestrale pour les générations futures. Les Innuat se sont toujours organisé autodéterminé sur le Nitassinan, ce principe ancestral se nomme (ilnu utapelitamun) et ce avant des structures étatiques gouvernementales coloniales (conseil de bande) etc. Nous sommes un peuple distinct de par note culture et langue, nous détenons toujours notre souveraineté ancestrale, l’Innu tipenitamun. Tous les grands projets économiques signés par les gouvernes étatiques sont illégaux nous ne les reconnaissons pas. Les conseils de bande représentent l’entité fédérale ils ont pour rôle l’assimilation. Ils n’ont aucune juridiction sur les territoires ancestraux occupés depuis des millénaires par les familles ilnuatsh.

CKUT

http://ckut.ca

CKUT est une station de radio universitaire sans but lucratif située sur le campus de l’université McGill. CKUT diffuse de la musique alternative, des nouvelles, du spoken word à l’ensemble de la communauté montréalaise et ses environs, 24 heures par jour et 365 jours par année. Écoutez-nous sur 90.3 MHz sur la bande FM, au 91.7 par câble, ou encore trouvez-nous en ligne. CKUT est le produit de 200 bénévoles travaillant main dans la main avec les coordinateurs, afin de produire une programmation créative et pertinente, mais aussi de gérer la station. La station fonctionne sur un système de gestion collective qui inclut les bénévoles dans les prises de décisions.

Pour donner au Collectif Mashk Assi

https://www.gofundme.com/f/fonds-de-dfense-territoriale-Mashk-Assi

Pour donner à CKUT

http://ckut.ca/donate

In memory of Wade Crawford, a friend and inspiration, who died this week

(from 2010)

Wade Crawford (aka the Duckman), an indigenous warrior from 6 Nations, talking about his participation to the so-called “Oka Crisis” and to other native struggles. He’s also talking about how much he was proud of her daughter Jade (who died recently) and the new generations who was and are continuing the fight.

with Freedom by Rage Against the Machine (as choose by Wade)

Entrevue avec Julie Burelle autour de son livre Encounters on Contested Lands/Indigenous Performances of Sovereignty and Nationhood in Quebec

imagesencountersoncontestedlands

Entrevue avec Isabelle St-Amand, author of Stories of Oka. Land, Film and Literature

51ItMIR7QBL._SX331_BO1,204,203,200_

Interview one with Isabelle St-Amand, one of the organizer of the colloquium
Regards autochtones sur les Amériques/Revisioning the Americas through
Indigenous Cinema that was held august 8th and 9th during the Festival,
she’s talking also about the launch of the english version of her book

La crise d’Oka en récits: territoire, cinéma et littérature

that’s also part of the Festival and that will be held august 14

 
Tuesday, August 14 2018 – 5:00 pm
Université Concordia

Local LB-322 (Library Building – 1400 Maisonneuve Blvd W, Montreal, QC H3G 1M8)
From 5:00 p.m. to 7:00 p.m.

http://www.presenceautochtone.ca/en/2018/events/book-launch-stories-of-oka-land-film-and-literature

Vigile et journée d’action mercredi 28 février 2018 en solidarité avec l’accusé Freddy Stoneypoint, la souveraineté mi’kmaq et la lutte contre les hydrocarbures (an english version follow)

luttonscontreladestructioncolonialegespegawagi

https://www.facebook.com/events/224233141478048/

Le 28 février 2018 aura lieu la prochaine comparution de Freddy Stoneypoint au palais d’(in)justice de Percé. Les clowns juridiques du génocide perpétué évalueront si les preuves accumulées par le bras armé de l’État québécois au service de Junex sont suffisantes pour que le cirque commence, autrement dit qu’un procès ait lieu. Ces partisans de l’économie de la mort agissent en complète illégitimité sur le territoire souverain mi’kmaq, plus précisément sur le territoire souverain non cédé du 7e district du territoire mi’kmaq comme le stipule la clause protectrice des terres indiennes de la Proclamation royale de 1763.

Le chef traditionnel du 7e district de Mi’kma’ki, territoire souverain du peuple mi’kmaq, Gary Metallic sr., a servi une notice d’entrée par infraction à la compagnie Junex qui ne fait pas l’objet de procès, seul un camarade du peuple mi’kmaq supposément présent dans un blocage historique qui défendait le territoire et qui fut fait à l’invitation de l’autorité traditionnelle est présentement persécuté par la Cour(onne). Gary Metallic a plusieurs fois réaffirmé le refus de son peuple de l’extraction des hydrocarbures. Malgré la souveraineté jamais abandonnée des Mi’kmaq, l’État québécois continue de réprimer les différent.e.s camarades arrêté.e.s en lien avec la lutte contre les hydrocarbures en Gespe’gawa’gi et pour la reconnaissance de la souveraineté mi’kmaq.

En tant que camarades de Freddy Stoneypoint et du peuple mi’kmaq, nous appelons à faire du 28 février une journée de solidarité et d’action pour la pleine et entière libération des accusé.e.s de la cour coloniale, en reconnaissance et résistance pour la souveraineté de Mi’kmaki et des autres territoires autochtones et contre l’extraction des hydrocarbures.

Nous appelons aussi à souligner par cette journée notre pleine solidarité en action avec le Camp de la rivière et le Treaty Truck House against Alton Gas.

Que nous soyons en Gespe’gewa’gi ou ailleurs, continuons à agir en esprit de totale résistance pour la décolonisation, la souveraineté des peuples autochtones et la vie.

Déclaration de Freddy Stoneypoint (traduction française)

En tant qu’homme souverain autochtone de l’Île de la Tortue, mes droits et responsabilités incluent pratiquer des cérémonies et marcher sur la terre avec amour et respect. Je ne suis pas un activiste. Je suis simplement un homme anishnaabe préoccupé par ceux et celles qui sont à naître et la protection des terres et des eaux dont ils/elles dépendent. Je suis très reconnaissant envers les gens de tous les horizons qui ont supporté la bienveillance et la relationnalité que j’entretiens avec le sacré. Miigwetch.

Pour plus d’informations :

Fonds légal pour Freddy Stoneypoint
https://www.youcaring.com/freddystoneypoint-905720

7th District Tribal Council of Gespegawagi
https://www.facebook.com/7thdistricttribal/

Camp de la rivière
https://www.facebook.com/Camp-de-la-rivière-Galt-Junex-946415945496714/

Stop Alton Gas
https://stopaltongas.wordpress.com/

Vigil and day of action: Wednesday the 28th of February 2018, in solidarity with Freddy Stoneypoint, Mi’kmaq sovereignty, and the struggle against fossil fuels

The 28th of February is the next court appearance of Freddy Stoneypoint at the Palais of (In)justice of Percé. The legal bozos of perpetuated genocide will evaluate if the evidence gathered by the armed wing of the Quebecois state, ( in service of Junex), are sufficient to commence the circus—-in other words, whether the trial will take place. These supporters of a deadly economy are acting completely illegitimately on sovereign Mi’kmaq territory (more precisely on the unceded sovereign 7th District Mi’gmaq territory as affirmed by the 1763 Royal Proclamation indian lands protection clause )

Gary Metallic, the traditional chief of the 7th District of Mi’kma’ki, sovereign territory of the Mi’kmaq people, served a tresspassing notice to Junex, but Junex is not on trial. Only an indigenous comrade of the mi’kmaq people in struggles, Freddy Stoneypoint, is persecuted, because he was supposedly at a blockade to defend the territory, blockade that was hold with the authorization of Gary Metallic, the traditional chief. Gary Metallic has repeatedly reasserted his people’s refusal of the extraction of fossil fuels. Despite the fact that the Mi’kmaq never abandoned their sovereignty, the Quebecois state continues to repress comrades arrested for resisting extraction and for the recognition of Mi’kmaq sovereignty.

As comrades of Freddy Stoneypoint and the Mi’kmaq people, we call for the 28th of February to be a day of solidarity and action for the complete and total liberation of those accused under colonial law. We call for the recognition of Mi’kmaq sovereignty, land
and struggle, and for the sovereignty of other native territories. And we stand against the extraction industry.

We would also like to underline with this action our solidarity with the River Camp and Treaty Truck House against Alton Gas.

Whether we’re in Gespe’gewa’gi or elsewhere, let’s continue to work in the spirit of total resistance for decolonization, the sovereignty of native people, and for life.

Statement from Freddy Stoneypoint

As a sovereign man who is indigenous to Turtle Island, my rights and responsabilities include practicing ceremony and walking on the land with love and respect. I am not an activist. I am simply an Anishnaabe man concerned with the unborn and the safety of the lands and waters they rely upon. I am thankful towards the many folks, ranging from all walks of life, who have been supportive of the kindship and relationality that I hold for the sacred. Miigwetch.

For more information:

Freddy Stoneypoint legal fund
https://www.youcaring.com/freddystoneypoint-905720

7th District Tribal Council of Gespegawagi
https://www.facebook.com/7thdistricttribal/

River Camp
https://www.facebook.com/Camp-de-la-rivière-Galt-Junex-946415945496714/

Stop Alton Gas
https://stopaltongas.wordpress.com/

Samedi 10 février 19h30 à l’Achoppe, 1800 Létourneux: Conférence de Gary Metallic, chef mi’kmaq du 7th District

conferencegarymetallic

(English will follow)

Souveraineté mi’kmaq et lutte contre les hydrocarbures : conférence publique de Gary Metallic, chef du 7th District Tribal Council of Gespegawagi samedi 10 février 2018 Portes ouvertes à 19h30 à l’Achoppe, 1800 Létourneux coin Lafontaine dans Hochelaga, territoire kanienkehaka, anishnabeg… non cédé.

Depuis le blocage du projet Galt de Junex, appelé aussi communément Junexit, et la création du camp de soutien devenu depuis le Camp de la rivière, une relation de lutte s’est établie entre opposition aux hydrocarbures et affirmation de la souveraineté de la gouvernance traditionnelle mi’kmaq. Dès l’apparition du blocage et du Camp, le chef traditionnel Gary Metallic s’est affirmé haut et fort en faveur de cette résistance et a réaffirmé son opposition aux différents forages d’hydrocarbures en Gaspésie, partie de Gespegawagi.

Samedi le 10 février 2018, Gary Metallic prononcera une conférence à soi-disant «Montréal» sur la souveraineté mi’kmaq et la lutte contre les hydrocarbures. Il parlera également de comment renforcir nos solidarités actives.

Il est à noter que l’Achoppe sera un espace sobre pour la durée de l’événement.

Organisé par le Comité de défense et de décolonisation des territoires en collaboration avec l’AECSL, SOS Territoire, Anarchives, Ni Québec, ni Canada : projet anticolonial…

English version

Please join us Saturday February 10th at l’Achoppe (1800 Létourneux), for a public talk with Gary Metallic, traditional chief of the 7th district tribal council of Gaspegawagi, on the topics of Mi’kmaq sovereignty and resistance against fossil fuel extraction projects.

This talk will cover the “Junexit” movement, including the River Camp, part of the resistance against the current and future oil extraction projects in Gaspésie. The blockade against Junex and the occupation of the territory of their Galt project have not only demonstrated concrete opposition to these destructive projects, but were also demonstrations of support of Mi’kmaq sovereignty. Chief Gary Metallic states, loud and clear, that this resistance is in keeping with his strong opposition to the various fossil fuel drilling projects in Gespegawagi.

So please join Gary Metallic this Saturday, February 10 in so called Montréal as he discusses the fight against fossil fuels and how to strengthen our efforts of solidarity.

L’Achoppe will be a sober space for that event.

 

Territoires des Résistances : les souverainetés autochtones (vidéos du collectif Anarchives et soirée co-organisée avec Anarchives par Ni Québec, ni Canada ainsi que Projections Insurgées)

warriorzola

https://www.facebook.com/events/1794238080835442/

Vidéos du collectif Anarchives : https://www.youtube.com/channel/UCLtn_-NH0K_Yaf6gs_K292w

[Read more…]